La PSte ou le Sarkoléra 1/2

 Difficile de choisir. En tant que convaincu de la vision de François Bayrou pour la France (je sais, ca fait quasi-spirituel) et persuadé que tant sur le fond que sur la forme, sa méthode était la seule qui avait des chances de fonctionner, je suis comme beaucoup désarçonné par le choix proposé.

Trois options s’offrent à moi: Voter Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal ou blanc.

La première est exclue d’avance depuis longtemps, pour tout un chapelet de raisons. Son manque de respect pour un des pilliers de la démocratie, à savoir la liberté de la presse est une raison qui sufit à elle seule pour ne jamais voter pour lui. J’ajoute son ambition sans borne et l’absence de scrupules dont il est prêt à faire preuve pour arriver à son unique but, le pouvoir. Il en a une conception absolue, monarchique. Il n’est pas le seul en France, mais j’ai toujours considéré que de vouloir avoir le pouvoir sur (domination des autres) relevait de la pure folie, tandis que celle d’avoir le pouvoir de (pouvoir de l’action) était saine.

On élit un Homme, donc sa personnalité avec, n’en déplaise à mes amis de l’UMP qui déplorent que ce thème prime sur son programme. Sans doute parce qu’il est bien ardu de le défendre sur ce point.

Son programme comprend d’ailleurs de nombreux points qui me bloquent. Il a à mon sens une perception biaisée de ce qu’est la France. Il tend à créer des catégories de Français et à indirectement les placer en opposition. « La France qui se lève tôt » en est un exemple éloquent. Immédiatement, je me suis senti personnellement appartenir à « la France qui se couche tard ». Il est complètement à coté de la plaque (et il n’est pas seul d’ailleurs) sur la cruciale question des banlieues. Mauvais diagnostic, car partiel et idéologique. Donc mauvaises solutions. Et mauvais style par dessus. Echec sur toute la ligne en prévision.

Il y a certes des éléments de son programme économique qui parlent à l’alter-libéral que je suis. Mais encore faut-il être en mesure de les appliquer. Les Français sont des frondeurs et ne se laisseront pas diriger à coup de 49.3. A t-on déjà oublié les malheurs de Juppé en 1995? Au bout de combien de jours de grève Sarkozy et Fillon devront-ils reculer cet automne quand la France sera dans la rue?

Donc Exit Sarkozy.

A suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :